Amirou, né sans vessie, revit ..


Plusieurs jeunes malades maliens, bénéficient d’une prise en charge post-opératoire par les membres de l’association Les cerfs-volants de Goulven. Auparavant ils ont été opérés en France.

amirou

L’histoire
11 h, jeudi matin. Le salon de Marie-Ange et Claude Férec à Langolen résonne des rires de Gwenn, Léa et Amirou. Les petites filles du couple et leur jeune hôte s’en donnent à coeur joie à jongler avec un gobelet en plastique. Le petit Malien est en convalescence chez eux, après une lourde intervention chirurgicale. L’aboutissement d’une longue chaîne de solidarité qui ne date pas d’hier.
À deux voix, le couple raconte : « en 2009, nous étions en voyage touristique au Mali et nous avons fait la connaissance de Demba. Le fils de notre guide souffrait d’une grave déficience urinaire ». De retour en France, il décide, avec l’appui de plusieurs médecins quimpérois de créer l’association « Les cerfs-volants de Goulven », un prénom en hommage à leur fils, lui-même médecin, prématurément disparu. Au final, Demba sera opéré avec succès à Bamako, avec l’assistance de Bernard Charton, chirurgien à Quimper.
Mais, pour certains malades, le Mali ne dispose ni des compétences ni des techniques suffisantes pour une opération sur place. C’est le cas pour Aïssata, en 2010. La petite fille souffre d’une exstrophie vésicale : une absence de vessie entraînant une énurésie permanente et aussi un rejet social.
En mobilisant des fonds, Aïssata sera finalement opérée à Rennes et la première à bénéficier de l’hospitalité langolinoise. Entre-temps, y ont aussi été accueillis Salif et Ibrahim.
Aujourd’hui, c’est donc Amirou qui se refait une santé à la campagne. Pas seulement. « Il est originaire de la région des mines d’or de Kenebia, explique Claude Férec. Là-bas, les enfants sont exploités pour descendre dans les puits dans des conditions épouvantables ». Pas question qu’Amirou affronte cet enfer. « Nous allons tout faire pour qu’il échappe à son destin et nous misons beaucoup sur sa scolarité pour qu’il puisse s’en sortir ».

Lire l’intégralité de l’article sur quimper.maville

Excellente journée 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s