La béance vaginale : quand vous faites le « petit poisson »


Béance vaginale ou béance vulvaire.

Béance vaginale

Quels sont les symptômes les plus courants ?   
Sensation d’avoir le vagin trop large pendant les rapports sexuels
Sensation d’avaler toute l’eau de la piscine par la zone vaginale
Sensation de faire le petit poisson
Sensation de fuites d’air au niveau vaginal
Les tampons hygiéniques ne tiennent plus
Ce sont des situations courantes surtout à la suite d’accouchements répétés ou traumatiques, d’interventions basses.

Pourquoi ? Parce que le plancher pelvien est trop distendu. Le vagin est un organe moteur qui se détend et se rétrécit en fonction des sollicitations et du degré de contractilité des muscles qui l’entourent. De 8 à 12 cm de long, il peut se dilater et atteindre 10 à 12 cm lors de l’accouchement pour permettre le passage à l’enfant. Ce n’est pas un simple récepteur, c’est un véritable couloir élastique ! Cette béance est très mal vécue pour la plupart des femmes car elle impacte sur les relations sexuelles et peut même favoriser l’arrivée de fuites urinaires. Or, plus le périnée sera tonique, plus les relations sexuelles seront épanouissantes

Que peut-on faire ? Le plancher pelvien est une zone peu sollicitée dans le quotidien mais rassurez-vous, la béance vaginale n’est pas catastrophique.
Quelques exercices de « musculation vaginale » seront bénéfiques. Voir l’article sur la réduction périnéale
En cas de « délabrement important » ou de prolapsus (descente d’organe), il est possible qu’une intervention, vous soit alors proposée. Il est important d’insister sur la prévention en pratiquant des exercices de contraction périnéale le plus souvent possible et aussi d’en parler autour de soi.

Conseils de lecture :
1- Liens internes :
La rééducation périnéale : en quoi consiste t’elle
Incontinence chez les femmes sportives
2- Liens externes :
Béance vaginale : les bienfaits de la rééducation périnéale
La vaginoplastie

Bonne lecture
Merci pour votre visite 
Françoise Soros

2 réflexions sur “La béance vaginale : quand vous faites le « petit poisson »

  1. Bonjour Françoise ! super ton article , mais argh ! non ! tu ne peux pas dire que le plancher pelvien est une zone peu sollicitée !!! surtout toi ! kiné ! nononon ! il est toujours en mouvement ! c’est l’amortisseur et l’equilibreur du bassin !! des que tu marches il se contracte ! toujours en mouvement !! viens vite chez moi nous faire de l’eutonie, ça va te révolutionner ton périnée !! tu es ou ? je crois que nous avons bcp de chose en commun ;-)))

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s