Dépistage du cancer de la prostate : comment vider l’abcès du PSA ?


Journalisme et Santé Publique

Bonjour

Dernier rebondissement en date dans la problématique de la légitimité du dépistage du cancer de la prostate (en France environ 70000 nouveaux cas et 8.000 décès chaque année).  On connaît le sujet.  Faut-il (ou non) le dépister systématiquement  à partir de simples prélèvements de sang régulièrement pratiqués à partir de 50 ans ? On sait aussi que c’est là un sujet de vives polémiques chez les spécialistes d’urologie et ceux de santé publique. Les premiers font valoir tous les bénéfices que peuvent en tirer leurs patients. Les seconds mettent en garde contre les effets secondaires de thérapeutiques invasives trop vite mises en œuvre.

Cette controverse sur le rapport entre les risques et les bénéfices est aujourd’hui relancée avec la publication sur le site du Lancet d’une étude européenne (1) dont les conclusions apparaîtront une nouvelle fois  quelque peu paradoxales : le dépistage par PSA du cancer de la prostate  pourrait réduire…

View original post 778 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s