Et si la rééducation périnéale était un jeu


La rééducation périnéale est très souvent vécue comme extrêmement contraignante. Les séances avec le kinésithérapeute doivent être complétées par des exercices à domicile, qui passent souvent à la trappe tellement ils sont laborieux.

C’est sur ce constat qu’une société française a développé un outil ludique et connecté, pour que la rééducation à la maison devienne un jeu d’enfant !

perifit

Périfit (capture écran)

Pour favoriser l’adhésion des femmes, la société Périfit a développé avec des ingénieurs et des kinésithérapeutes un serious game, autrement dit un jeu moderne et efficace pour muscler le périnée. Il est composé d’une sonde de forme oblongue et d’une application pour smartphone. À chaque séance, des points sont engrangés, des challenges sont proposés et l’entraînement devient amusant et divertissant.

« Ce jeu mime le biofeedback, une technique utilisée en rééducation périnéale, détaille le Dr Eric Guillo*, gynécologue. Les femmes peuvent le faire quand elles veulent chez elles. C’est un bon élément d’entretien, très ludique ». Le gynécologue insiste sur le fait qu’il s’agit d’un complément à une rééducation périnéale.

Sources : francetvinfo

Pour en savoir plus sur ce dispositif : Travailler en s’amusant avec Périfit

Bonne lecture et à bientôt
Françoise Soros

 

L’urinoir portatif féminin arrive en supermarché 


L’urinoir portatif féminin en papier ou comment assouvir une envie pressante lorsque les toilettes ne pas proches ou tout simplement lorsqu’elles ne sont pas très propres.

Un test est actuellement en cours chez Auchan à Marseille et à Velizy.

img_1063

(crédit : pissedebout.fr)

Produit fabriqué par Pissedebout une entreprise installée dans l’Hérault. Petit cône en papier étanche, jetable et biodégradable.

Bonne lecture et à très bientôt
Françoise Soros

Les dangers du sport après accouchement


Lorsqu’une nouvelle maman quitte l’hôpital, le personnel médical lui suggère généralement de reprendre l’activité physique quatre semaines après l’accouchement, six semaines en cas de césarienne.

Malheureusement, « un manque de suivi flagrant » est observé chez les femmes qui viennent de donner naissance, selon la physiothérapeute spécialisée en rééducation périnéale, Guylaine Déry.

Elles ont tendance à se remettre trop rapidement à des activités physiques intenses, sans être informées des risques. « Il n’y a pas de raison qu’on voit autant de descentes de vessie », estime-t-elle.

La rapidité avec laquelle ces mères en période postnatale se remettent en forme préoccupe de nombreux intervenants du milieu de la santé.

acc

Source : radio-canada

Bonne lecture et à très bien bientôt

Françoise Soros

kung-fu vaginal : haltérophilie vaginale


Bonjour, voici un article trouvé pour vous qui me parait bien excessif cependant. A prendre au second degré avec juste des poids plus petits.

Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour améliorer sa tonicité périnéale donc son incontinence et son bien-être sexuel. Mais à pratiquer avec modération

téléchargement

Capture écran 

Votre bien-être ne tient qu’à un fil. Et ce fil pend de votre vagin. C’est du moins ce que prêche une coach sexuelle américaine, maîtresse dans l’art de ce qu’elle appelle le « kung-fu vaginal ». Noix de coco, lustre en verre, plat de paella, un oscar sur Hollywood Boulevard et même une planche de surf… Il y a peu de choses que cette philosophe du sexe ne puisse pas soulever grâce à son entrejambe.

Une méthode réputée

Ce procédé est en réalité bien connu. Probablement popularisée au début du XVIIIe siècle par les geishas et leurs célèbres « boules » de jade à s’introduire dans le vagin, la levée de poids vaginale serait même vieille de 5000 ans, explique Kim Anami. Plus récemment, au XXe siècle, Arnold Kegel, un gynécologue américain, a mis au point une série d’exercices pour rééduquer le périnée par la musculation du vagin.

Pour en savoir plus, voici l’intégralité de l’article sur metronews

Bonne lecture et à très bientôt
Françoise Soros

Nouveau médicament contre le cancer de la prostate


Le traitement de l’espoir

Le professeur Thomas Helleday, oncologue participant au Toulouse Onco Week (TOW), un congrès mondial de l’oncologie, qui s’est ouvert hier à Toulouse, a annoncé en exclusivité l’arrivée en France d’un nouveau médicament très prometteur contre le cancer de la prostate métastasé.

Prostate

Capture écran : le Pr T.Helleday

L’oncologue de l’Institut Korolinska en Suède a ainsi confirmé l’approbation par la Food and drug administration de l’Olaparib, un médicament très innovant dans le cadre du traitement de cette maladie qui tue chaque année 8 800 hommes en France pour 53 000 cancers déclarés.

Lire l’intégralité de l’article sur la Dépêche
Voir aussiCancer de la prostate : le véritable intérêt des cellules souches

Bonne lecture et à bientôt
Françoise Soros

 

De la peinture anti-pipi sur les murs


Il n’en peut plus. « Tout est dégueulasse dans le quartier », s’exclame Xavier Delaporte, 31 ans. Installé rue du poteau (18e arrondissement), près du boulevard Ney, ce publicitaire s’insurge contre ceux qui urinent contre les murs. De jour comme de nuit. « Des gens ivres et désœuvrés achètent leurs bières dès le matin et pissent contre les murs et la devanture du supermarché », indique-t-il.

pipi

Capture écran

 La personne qui s’aventure à faire pipi, voit son urine ricocher

« Je reprends simplement un concept qui existe déjà et a fait ses preuves à Hambourg en Allemagne », explique-t-il. Plutôt qu’« une approche répressive, voici une solution dissuasive », selon lui : Recouvrir les murs les plus exposés à ces problèmes d’urine sauvage d’une couche de peinture hydrophobe qui renvoie tout ce qui est liquide. « La personne qui s’aventure à faire pipi, voit son urine ricocher et arroser son pantalon », détaille-t-il.

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes : http://www.20minutes.fr/paris/1778691-20160202-paris-excede-propose-mairie-recouvrir-murs-peinture-renvoie-urine

Bonne lecture et à bientôt
Françoise Soros

 

Rééducation périnéale après l’accouchement, obligatoire ?


Combien de jeunes femmes se posent cette question ?

Dans cette vidéo, le Pr Bernard Hédon, gynécologue-obstétricien au CHU de Montpellier et Président du Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français, répond à cette question, en expliquant quand il est vraiment nécessaire de faire une rééducation périnéale après l’accouchement.

Quelques liens utiles sur le sujet :

Bonne lecture et à bientôt
Françoise Soros