Un anneau contre les fuites urinaires


Il vous arrive d’avoir des « fuites » en courant, en dansant, en éternuant, ou en soulevant un objet lourd ? Un nouveau dispositif, facile d’utilisation, évite ce genre de problème.

product

Capture écran : diveen

A quoi ça ressemble ? Il s’agit d’un dispositif en silicone, formé d’un anneau souple, d’une extrémité rigide, d’un cordon, et d’un applicateur.

Son mode d’utilisation ? Très simple, comme un tampon. On l’insère dans le vagin, toute une journée ou à l’occasion de la pratique d’un sport. Pas besoin de le retirer pour aller aux toilettes.

Son fonctionnement ? Purement mécanique, ce dispositif appuie contre le canal de l’urètre, formant une « ceinture de sécurité sous-urétrale » explique le Pr François Haab, chirurgien urologue aux Diaconesses, à Paris.

Sa taille ? Il y en a deux : medium (plutôt pour les femmes jeunes), small (pour les femmes plus âgées).

Où on le trouve ? En pharmacies et sur le site http://www.diveen-bbraun.fr/, à partir du 15 juin 2016, sans ordonnance.

Son prix ? 31,38 € les 5 ; 64,44 € les 15.

Pour en savoir plus : Femme actuelle

Bonne lecture et à bientôt
Françoise Soros

Et si la rééducation périnéale était un jeu


La rééducation périnéale est très souvent vécue comme extrêmement contraignante. Les séances avec le kinésithérapeute doivent être complétées par des exercices à domicile, qui passent souvent à la trappe tellement ils sont laborieux.

C’est sur ce constat qu’une société française a développé un outil ludique et connecté, pour que la rééducation à la maison devienne un jeu d’enfant !

perifit

Périfit (capture écran)

Pour favoriser l’adhésion des femmes, la société Périfit a développé avec des ingénieurs et des kinésithérapeutes un serious game, autrement dit un jeu moderne et efficace pour muscler le périnée. Il est composé d’une sonde de forme oblongue et d’une application pour smartphone. À chaque séance, des points sont engrangés, des challenges sont proposés et l’entraînement devient amusant et divertissant.

« Ce jeu mime le biofeedback, une technique utilisée en rééducation périnéale, détaille le Dr Eric Guillo*, gynécologue. Les femmes peuvent le faire quand elles veulent chez elles. C’est un bon élément d’entretien, très ludique ». Le gynécologue insiste sur le fait qu’il s’agit d’un complément à une rééducation périnéale.

Sources : francetvinfo

Pour en savoir plus sur ce dispositif : Travailler en s’amusant avec Périfit

Bonne lecture et à bientôt
Françoise Soros

 

L’urinoir portatif féminin arrive en supermarché 


L’urinoir portatif féminin en papier ou comment assouvir une envie pressante lorsque les toilettes ne pas proches ou tout simplement lorsqu’elles ne sont pas très propres.

Un test est actuellement en cours chez Auchan à Marseille et à Velizy.

img_1063

(crédit : pissedebout.fr)

Produit fabriqué par Pissedebout une entreprise installée dans l’Hérault. Petit cône en papier étanche, jetable et biodégradable.

Bonne lecture et à très bientôt
Françoise Soros

Incontinence urinaire : la ceinture connectée qui va vous changer la vie 


Phénomène assez fréquent chez les personnes âgées, l’incontinence peut également toucher les plus jeunes. Mais mis à part le port d’une couche ou l’opération chirurgicale, peu de solutions s’offrent aux malades.

 Ainsi, pour pallier ce problème, la société Lir Scientific s’est penchée sur la question et a trouvé une solution : une ceinture intelligente capable de prévenir les personnes quand leur vessie est pleine.

image
Ce dispositif nommé « Brightly » est très simple. il s’agit d’une ceinture composée de bio-capteurs qui peuvent voir la vessie de manière non invasive et définir lorsqu’elle est pleine. Associé à la technologie bluetooth il peut alors envoyer discrètement une alerte sur le smartphone de la personne qui sait alors qu’il est temps pour elle de se rendre aux toilettes.

Pour en savoir plus sur ce dispositif : Soocurious

Portez-vous bien
Françoise Soros

Auto-traitement de l’incontinence urinaire d’effort : Les cônes vaginaux


Un traitement à faire chez soi
Il est désormais possible de se traiter tranquillement à la maison. Une solution séduisante.
Comme des petites « haltères intimes »

Image

Cônes vaginaux de rééducation périnéale

– Il s’agit de petits cônes vaginaux (deux diamètres pour s’adapter à l’anatomie de chacune), qu’on utilise chez soi. Le cône, lesté avec un poids plus ou moins lourd (de 5 à 20 gr) s’insère à l’entrée du vagin en position debout, comme un tampon (mais moins loin)

Par réflexe, les muscles du périnée se contractent automatiquement autour pour le maintenir, ce qui renforce naturellement leur tonus (sans risque de faire travailler une zone musculaire inadaptée).

– Ce procédé Aquaflex doit être utilisé tous les jours pendant environ vingt minutes (on peut même pendant ce temps, se préparer, se maquiller…). On commence par le cône le plus léger, puis dès qu’on parvient à le maintenir sans difficulté durant vingt minutes, on augmente le poids peu à peu. Ce programme doit être poursuivi quotidiennement pendant douze semaines. Si les cônes sont vendus en pharmacie ou sur des sites spécialisés, un seul achat suffit, ils sont lavables), il est préférable de débuter ce traitement sur les conseils de son thérapeute pour l’utiliser et le suivre correctement.

 Ce système de musculation du périnée peut aussi être utilisé en prévention, chez celles qui se préparent à une future grossesse, les sportives ou les femmes en entretien après une rééducation chez le kinésithérapeute.

Il existe cependant d’autres cônes vaginaux en vente à savoir :
– les cônes Kegel 8 en vente chez perineeshop
– les cônes Femcon  et Elanee Phase 1 en vente chez Hedoneoc Ce qui diffère dans ces différents cônes, c’est le prix mais le but final est le même. A vous de choisir surtout en fonction de votre budget.

Lorsque vous arriverez à sauter « pieds serrés-pieds écartés » sans que le cône le plus lourd ne tombe, vous aurez gagné. Ne pas oublier qu’un périnée s’entretient. Quelques exercices de contractions avec ou sans cône de temps à autre sont un gage d’assurer un excellent périnée.

Bonne lecture et à bientôt
Françoise Soros

Avec l’uritonnoir : Messieurs, vous faites un geste pour la planète !


Messieurs, cet uritonnoir vous est dédié. Vous voyez, vous n’êtes pas oubliés.

image
Les fêtes en plein air vont bientôt arriver avec les boissons à profusion. Et la bière qui rappelle à l’ordre la vessie, vous connaissez !
Mais où il y a t’il un endroit pour évacuer ce trop plein ? Surtout dans une prairie bondée de spectateurs où les arbres manquent cruellement, que c’est compliqué.

Mais une équipe de désigners nantais a pensé à vous en créant ces « uritonnoirs » :

  • un subtil mélange d’entonnoir et d’urinoir en polypropylène qui peut être installé même dans votre jardin, le tout piqué dans des petites bottes de paille. Par contre, dans les endroits festifs où il y a une foule de gens, les uritonnoirs sont plantés dans des bottes de paille, bien évidemment plus grandes. Un uritonnoir en inox est à venir, semble-t’il.
  • Pour des raisons d’intimité, ce concept n’est pas pour le moment proposé aux femmes. Il ne leur reste plus qu’à se retenir ou à utiliser soit le « pisse-debout« , le GoGirl, le P-Mate etc (voir Révolution urinaire : faire pipi debout)

Quel en est le principe

L’urine composée d’azote, en se déposant sur la paille (carbone) va créer un compost, qui sera par la suite, utilisé en « humus ».
Si vous avez un jardin, vous allez pouvoir fertiliser gratuitement et écologiquement, vos salades et vos fleurs. Elle n’est pas belle la vie !

Si vous voulez profiter des joies de la campagne, l’uritonnoir vous coûtera tout de même 20€. Mais vous ferez faire des économies à la Collectivité.

Pour vous le procurer, c’est par ici : L’uritonnoir, l’urinoir au sec 

Profitez à fond des joies de la nature !

Pour les dames afin de ne pas les oublier non plus :

Articles conseillés :

Crédit photo : Flickr – Faltazi Studio

Merci pour votre passage et excellente journée.
Françoise Soros

 

 

Rééducation du périnée et boules de geisha


Les boules de geisha – Un excellent complément à la rééducation périnéale

LadyBug

Vu que je n’ose pas en parler à mes amis, en couple, à ma gyneco. Je peux me permettre d’en parler ici anonymement.

J’ai perdu en sensation lors de la pénétration. C’est bien quoi deux minutes, ensuite je suis trop mouillée, trop dilatée et je ne ressens plus rien. Mon partenaire non plus, il pourrait faire l’amour à un bol de gélatine, il aurait les mêmes sensations. Pourtant je n’ai pas toujours été comme ça.

Après avoir lu pas mal de témoignages sur doctissimo et ailleurs, je vois que je ne suis pas la seule, et elles ont souvent les mêmes réponses à leur interrogation « est-ce normal? ». Les mecs qui blablablatent comme quoi c’est trop excitant l’accès de cyprine (de mouille), d’autres nous traitent de chanceuse car il y a des femmes qui sont complètement sèche.

Une fois à mon ancienne gynéco, j’ai dit que je secrétais trop, je ne savais pas…

View original post 334 mots de plus