Oups ! Non aux fuites urinaires


Les troubles urinaires ne sont pas l’apanage des 4e et 3e âges: ils concernent 3 à 3,5 millions de femmes en France, dont 10% sont âgées de 20 à 30 ans.

Moins d’un tiers des femmes souffrant d’incontinence ose en parler à leur médecin ou leur gynécologue.

Cette réclame agace profondément Nadine. Tout comme celle-ci, mettant en scène une bande de femmes étonnamment joyeuses, heureuses de danser toutes ensemble sans raison apparente. À moins que ce soit le port d’une couche-culotte qui les mette dans cet état de transe collective.

Les protections : utiles, mais…

Pour les professionnels de santé, les publicités pour les protections posent également problème, mais pour une autre raison. «On a été ému par certaines publicités faisant état des couches comme si c’était la panacée. Les couches, oui, c’est une aide utile, soit de manière transitoire, soit après avoir envisagé toutes les autres possibilités en vain. Les protections ne sont qu’un dernier recours», insiste Christian Castagnola, urologue, vice-président délégué à la communication de l’Association des urologues de France, qui organise chaque année la semaine de la continence et propose des campagnes d’information pour le grand public.

Lire la suite de l’article sur slate

Bonne lecture et à bientôt
Françoise Soros

Saint-Gaudens. Pour soigner le pelvis et le périnée


Les équipes du centre hospitalier Comminges Pyrénées s’organisent pour proposer aux patients et aux patientes une nouvelle offre de soins coordonnée, centrée sur le pelvis et le périnée. (1)

Toute personne qui ressent des difficultés ou des fuites urinaires ou fécales, une sensation de descente d’organe, des problèmes proctologiques, gynécologiques ou urologiques, des douleurs pelviennes ou périnéales, des troubles d’ordre sexuel, etc… est concernée.

Lire : (1) Saint-Gaudens. Pour soigner le pelvis et le périnée – 19/04/2014 – LaDépêche.fr.

Merci pour votre visite.
Françoise soros

Infographie édifiante sur l’incontinence


Cette infographie, intitulée « Incontinence : Un problème passé sous silence », a été créée  par Intimina afin de lutter contre les idées fausses qui sont communément partagées concernant l’incontinence.

Merci pour votre visite et excellente journée
Françoise Soros

Urgences urinaires, ne courez-plus, des solutions existent


L’incontinence urinaire concernerait près de 2 à 3 millions de personnes de tous âges en France. En l’absence de prise en charge, les fuites d’urine peuvent s’aggraver et même contraindre la personne à l’isolement.

  • Tous les ans, l’Association Française D’Urologie (AFU) organise la Semaine de la Continence Urinaire pour informer le public sur les troubles de la continence urinaire et les différents traitements.
  • Les thèmes abordés seront les suivants : 
    • Place de l’urgenturie dans l’incontinence urinaire
    • La prise en charge médicale de l’incontinence urinaire par urgenturie
    • L’urgenturie de l’homme : une affaire de spécialiste

Un moyen de sensibiliser le public pour préserver la continence urinaire tout au long de sa vie.

Image

La Semaine de la Continence a lieu du 7 au 12 avril 2014

  • Le thème de la semaine de la continence est pour cette année : l’urgenturie qui se distingue par des envies impérieuses difficilement contrôlables pouvant résulter par des fuites urinaires. L’urgenturie est précédée par un besoin urgent d’uriner.
  • L’incontinence urinaire par urgenturie existe à tout âge, aussi bien chez la femme que chez l’homme. D’où la nécessité de s’informer et de consulter soit le médecin référent soit l’urologue.

Pour en savoir plus  :

 

 

Articles conseillés :

Merci pour votre visite et excellente journée

Françoise Soros

(Photo Flickr : enricomaioli)